#876 Le tatouage Tribal - American Body Art


Son origine vient des anciennes formes de tatouages ethniques: maori, indochinois, sud-américain, indonésien. Leurs premières raisons d'être étaient le camouflage pour la chasse et le souci de raconter sur le corps du chasseur ses exploits. Puis s'y sont ajoutées des considérations religieuses et médicales. Ainsi, au Tibet, on assure sa place au ciel en attirant le regard des dieux sur son corps. On peut aussi y marquer les étapes difficiles de la vie pour mieux les traverser, faire le deuil d'un être disparu, chasser un traumatisme; une sorte de psychanalyse en images. Plus globalement, il signe l'appartenance à un groupe, chaque tribu ayant son style, développant son propre totem: des habitants des îles Mentawei aux Hells Angels, en passant par les triades chinoises et les anciens combattants.

Ce type de tatouage, de style abstrait, s'exécute en général en noir, car il a été conçu à la base au sein de populations à la peau foncée. Sa signification originelle était religieuse ou sociale (définition des rangs dans certaines tribus) mais aussi décorative.

Disparu depuis cent cinquante ans, le "tatau" refait surface en polynésie, profitant du renouveau identitaire de débat des années 1980. Ceux qui l'avaient interdit, les colons, seront les premiers à en devenir les promoteurs et les usagers!

#Tatouagetribal

14 vues
  • Facebook Social Icon
  • Instagram Social Icon
  • Pinterest Social Icon
  • YouTube Social  Icon
  • LinkedIn Social Icon

© 2015 AMERICAN BODY ART | Tous droits réservés | Contact